Loading
bout glay   facebook bout    Resa-periscolaire

L’exercice de la démocratie

Le printemps qui se profile va voir se dérouler les principales élections nationales où le peuple français choisira son président puis ses députés.

Souvent utilisée, l’expression « rendez-vous démocratique » « sous-tend l’idée que la démocratie ne vit que par intermittence et qu’elle s’ensommeille entre ces deux rendez-vous ».

 

Bien sûr le vote libre, ouvert également à chacune et chacun des citoyens, est une composante essentielle de la démocratie. Nous devons protéger cette liberté qui ne s’usera que si nous ne nous en servons pas. Le flux considérable de nouvelles inscriptions laisse entrevoir une volonté de participation et nous ne pouvons que nous en réjouir.

Pour autant l’exercice de la démocratie, le pouvoir par le peuple et pour le peuple, ne se résume pas au seul choix de ses représentants. La véritable démocratie a ses exigences dans l’exercice du pouvoir et dans les finalités de celui-ci.

Elle suppose à la fois une vision élevée de l’intérêt collectif et de la place de l’individu. Elle suppose d’offrir à chacun des chances égales tout en renforçant les valeurs communes qui fondent le vivre-ensemble de notre pays. Elle suppose aussi d’être en permanence à l’écoute du peuple dans toute sa diversité.

Souhaitons que la campagne électorale verra naitre des moyens rénovés du dialogue continu entre le pays et ses représentants. Cela éviterait l’illusion que tout doit et peut être réglé tous les 5 ans par un programme alors que le monde n’a jamais changé aussi vite !

Souhaitons que le débat permette de dégager une vision lucide de la situation ainsi que des grandes priorités pour le futur.

Je forme le voeu que nous soyons nombreux à voter le 23 avril et le 7 mai ainsi que les 11 et 18 juin, étapes indispensables d’une démocratie renforcée.

Et si nous parlions finances : le coût du travail

En tant que citoyens de Saint Germain Nuelles nous sommes conjointement les ayants-droit de la collectivité.

Or avec ses différents services (administratif, scolaire, technique, culture, police) la commune ressemble à une entreprise qui emploie près de vingt personnes (à temps complet ou partiel).

Nous sommes donc tous un peu les employeurs de nos agents et il est donc important de savoir que les salaires et les charges sociales des employés de notre commune obéissent à la loi générale (avec des critères spécifiques à la fonction publique territoriale).

Le contrat de travail s’articule autour du salaire brut.

L’agent touchera un salaire net égal au salaire brut moins les charges salariales, soit environ 15% du brut pour notre commune.

Pour la collectivité le coût total sera égal au salaire brut plus les charges patronales qui représentent pour nous environ 41% du brut.

Quand on compare au salaire net, celui qui est véritablement perçu par l’agent, le calcul est encore plus spectaculaire ! En effet :

« pour 100€ de salaire net, le coût pour la commune sera de 165€ »

Autrement dit, un poste qualifié qui coûte 3000€ par mois à la commune ne rapportera que 1815€ à l’agent !

Soyons donc toujours précis quand nous parlons de salaire : net ?, brut ? ou coût total chargé ?

Dans nos budgets, la rubrique « salaires » comprend toujours les charges, bien entendu !

Noël ANCIAN

Flash info

Agenda

avril 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Décrouvrir St Germain Nuelles   Votre municipalité    Services et projets munipaux   Jeunesse   Acteurs économiques   Vie pratique   Sports loisirs et culture

Commune de St Germain Nuelles - 5 rue de la Mairie - 69210 Saint Germain Nuelles
Tél. 04 74 01 23 07 - Contact - Mentions légales